ACTUS SECTEUR


Se tenir au courant de l’actualité de son secteur est essentiel lorsqu’on recherche un emploi ou que l’on veut rester à l’affût de toute opportunité.

Petit panorama régulier et non exhaustif de toutes les actualités secteur susceptibles de vous intéresser...

Production Audiovisuelle et Cinématographique - Ile-de-France

Imprimer

Observatoire de la Production Audiovisuelle
et Cinématographique en Ile-de-France


Notre Groupe a dévoilé vendredi 6 avril, lors d’une conférence de presse en présence de journalistes et de professionnels de l’audiovisuel et du cinéma, les résultats de l’Observatoire de la Production Audiovisuelle et Cinématographique en Ile-de-France.

Cette étude cofondée par la Commission du Film d’Ile-de-France et Audiens en 2006 offre un éclairage précieux à l’ensemble de la profession. Fruit du travail conjoint de nos équipes, son objectif est de mesurer la structure et l’évolution de la production cinématographique et audiovisuelle dans la Région Capitale – et plus largement sur l’ensemble du territoire national – afin de connaître la répartition des emplois du secteur. D’en apprécier les évolutions et tendances, et d’étudier l’impact des politiques de soutien mises en œuvre.

Notre groupe est, en effet, l’organisme le mieux placé en France pour assurer le suivi de la base de données nécessaire à la constitution de cet observatoire. Gestionnaire des retraites complémentaires de l’ensemble des métiers du spectacle, nous disposons d’une base statistique exceptionnelle, exhaustive et fiable. Proche et à l’écoute des professionnels des secteurs que nous protégeons, il est également de notre devoir de suivre leurs évolutions afin de les accompagner au mieux chaque jour. Car cette vocation du service est inscrite dans nos gênes.

 

Reprise de la croissance des emplois en 2010 grâce au renforcement de la dimension internationale de la production française

2009 avait marqué une rupture – après les cinq années de croissance précédentes – dans l’emploi intermittent du secteur avec une baisse de 4%, soit près de 4 000 personnes concernées. La baisse de l’emploi permanent était de 2,5% avec la perte de 500 emplois. Ces chiffres étaient le reflet de la baisse de l’activité notamment dans le domaine de la production audiovisuelle mais aussi cinématographique liée à la crise de 2008.

2010 est l’année du retour à une dynamique positive qui efface les effets de la crise des investissements constatés en 2008 et traduits par des pertes d’emploi en 2009. La progression est faible – inférieure à 1% – et ne permet donc pas de retrouver tous les emplois perdus en 2009. Elle est cependant sensible et concerne tous les domaines d’activités du secteur.

Pour les emplois permanents, l’Ile-de-France se rapproche du seuil des 20 000 emplois (19 840) atteint avant la crise en 2008. Ceux-ci ont toutefois changé de nature : le nombre de cadres a augmenté de 3% alors que le nombre de non cadres a lui baissé de 1,3%. C’est donc un double mouvement de consolidation et de renforcement qualitatif de l’emploi permanant auquel on assiste en 2010.

Du côté des intermittents, leur nombre se stabilise à un niveau élevé (110 701) toutefois nettement inférieur à ceux atteints en 2007 (112 889) et en 2008 (113 972) indiquant, pour un volume d’activité comparable, un meilleur taux d’emploi.

La structure de l’emploi évolue en 2010 vers des emplois mieux qualifiés et mieux rémunérés, qu’ils soient permanents ou intermittents, renforçant une tendance constatée depuis dix ans.

La reprise de l’activité en 2010 est directement liée à la double internationalisation
de la production :

  • renforcement des investissements étrangers dans la production française ;
  • croissance de la présence des productions internationales en Ile-de-France renforcée par l’impact du Crédit d’impôt international qui produit ses effets pour la première fois en 2010 et génère 119 millions d’euros d’activité.

La structure des dépenses souligne les remarquables performances de la création numérique en Ile-de-France, avec 60 millions d’euros de prestations réalisées notamment pour les grands studios hollywoodiens par BUF et McGuff Ligne.

Coproduire avec le reste du monde et accueillir les talents cinématographiques du monde entier sont bien les clés de la croissance de l’emploi dans la production cinématographique et audiovisuelle en Ile-de-France.

Pour télécharger l’étude, cliquez-ici.